.

LE PROGRAMME PAD MAROC   

Logo PAD Maroc   Le programme PAD Maroc 

La signature d’une convention de partenariat, de coopération et de développement, le 25 juillet 2003, par les gouvernements français et marocain, a consacré les collectivités locales françaises et marocaines comme acteurs à part entière de l’échange bilatéral.

A l’occasion de la sixième rencontre des chefs de gouvernement marocain et français tenue à Paris les 4 et 5 juillet 2004, a été signé, par les Premiers Ministres des deux pays, un accord portant sur la réalisation d’un programme d’accompagnement du processus de décentralisation marocain (FSP 2003-43) reposant notamment sur la mobilisation des acteurs de la coopération décentralisée.

Une des composante de ce programme, dénommé PAD Maroc, est dédiée au renforcement des capacités de maîtrise d’ouvrage des collectivités locales marocaines. Il s’agit de mobiliser les collectivités locales françaises autour de projets de développement élaborés et conduits en partenariat avec les collectivités locales marocaines et de faire bénéficier ces dernières de leur expérience et savoir-faire acquis dans l’exercice de leurs compétences. Les nouvelles responsabilités transmises aux collectivités locales marocaines nécessitent notamment une mise à niveau des compétences humaines et techniques des services municipaux pour permettre aux élus de proximité d’assumer leurs nouvelles responsabilités en matière de développement local.

Le PAD Maroc est conduit par la Direction Générale des Collectivités Locales du Ministère de l'Intérieur marocain et le Service de coopération et d'action culturelle de l'Ambassade de France au Maroc. Les projets retenus au titre du PAD Maroc sont cofinancés par le Fonds Social Prioritaire (Ministère des Affaires Etrangères Françaises), la collectivité française et la collectivité marocaine.

L’ADEFRAMS (dans le cadre général de ses conventions d’assistance à la coopération décentralisée des villes de Mantes-La-Jolie, de Buchelay et de la CAMY et des conventions de mandat de gestion des fonds PAD) est maître d’œuvre de deux programmes PAD Maroc.



PAD Mantes-la-Jolie/Rabat : Appui au renforcement durable des capacités de Maîtrise d’ouvrage de la ville de Rabat en matière de développement économique

Budget total du projet : 3 012 450 Dirhams (274 133€)
Date de début d’exécution : 19 décembre 2006
Durée du projet : 30 mois

Objectif du Projet :

Dans le cadre du processus de décentralisation, les collectivités locales marocaines se sont vues attribuer par la Charte communale, de nouvelles compétences, les incitant ainsi à assumer pleinement leur rôle d’acteurs du développement local.
Les villes de Mantes-La-Jolie et de Rabat ont souhaité inscrire leur partenariat dans ce cadre en appuyant la maîtrise d’ouvrage de la Municipalité de Rabat en matière de développement économique. La coopération entre les deux collectivités est inscrite au titre du PAD Maroc (Programme d’Appui à la Décentralisation) et bénéficie d’un cofinancement de l’Ambassade de France au Maroc.
Ce programme vise à appuyer la mise en place et la structuration d’un Service de l’Animation Economique au sein de la Division Economique de la Municipalité de Rabat, y compris la formation des agents à la création d’un site Internet de la Division.
Un groupement de trois experts seniors (Cabinet AUDAS, Cabinet CARTESA) a été recruté avec pour objectif de rendre le Service de l’Animation Economique opérationnel et de faire de la ville de Rabat un acteur incontournable du développement économique du territoire.
En 2010, la structuration et la mise en oeuvre d’un observatoire économique des métiers et qualifications de la communauté urbaine de Rabat ont été mis en oeuvre.


2009-04 Rabat n°5
Formation à la création du site internet de la ville de Rabat en Mars 2010


PAD Buchelay/CAMY/Khémisset : Appui au renforcement durable des capacités de Maîtrise d’ouvrage de la ville de Khémisset en matière d’environnement

Budget total du projet : 1 715 160 Dirhams (156 080€)
Date de début d’exécution : 25 avril 2007
Durée du projet : 30 mois

Objectif du projet :

Face aux nouvelles compétences attribuées aux collectivités locales marocaines (Charte communale 2002) liées aux problématiques environnementales et afin de répondre à des besoins importants en matière de collecte des déchets, un nouveau Service de l’environnement a été créé au sein de la Municipalité de Khémisset. La ville de Buchelay, au titre du PAD Maroc, a souhaité apporter son appui technique et surtout celui de la CAMY, pour la création de ce nouveau service et son accompagnement dans la mise en place d’une gestion externalisée de la collecte des déchets ménagers sur le territoire de la commune. 
Un groupement de trois experts a été recruté (GT Consultant) dont les objectifs sont l’amélioration de la situation en matière d’environnement et le renforcement de la capacité de maîtrise d’ouvrage de la ville de Khémisset.
Le projet est en cours de déroulement.

Sans titre3
Décharge sauvage actuelle