.

LA COOPERATION DECENTRALISEE AU MAROC


La coopération décentralisée de Mantes-la-Jolie      Logo Ville Mantes

L’ADEFRAMS met en œuvre les programmes de coopération décentralisée de la Ville de Mantes-la-Jolie au Maroc et au Sénégal dans le cadre d’un marché public de prestations de service depuis 2009.

  • Avec la Commune Urbaine de Rabat (Maroc) : Convention de coopération décentralisée
Historique :

Cette coopération a pris corps en 1999, dans le cadre d’une convention entre Mantes-La-Jolie et l’ancienne commune d’Agdal Ryad. En 2005, suite à l’application de la loi marocaine relative à la décentralisation, une nouvelle convention entre la ville de Rabat, capitale du Maroc, et la ville de Mantes-La-Jolie a remplacé la précédente.
Quatre axes prioritaires de coopération ont été identifiés : le développement économique, la formation du personnel administratif, le développement social, urbain et politique de la ville et le soutien aux opérations initiées conjointement par des ONG actives dans l’une et l’autre ville.
Dans ce cadre, élus et fonctionnaires des deux communes ont notamment collaboré, entre 2002 et 2004, à la réalisation et l’équipement d’un centre culturel et à l’élaboration d’une étude de faisabilité d’une pépinière d’entreprise sur le territoire de la ville de Rabat.

1. Le Programme d’Appui à la Décentralisation (PAD Maroc) : 2007 - 2012
« Appui au renforcement durable des capacités de maîtrise d’ouvrage de la ville de Rabat en matière de développement économique » (voir onglet).

2. La coopération universitaire :
Partenariat entre l’Université de Versailles Saint Quentin en Yvelines (IUT de l’école d’ingénieur ISTY) et de l’Université Mohammed V Agdal de Rabat .
Mise en place de licences professionnelles en co- diplomation avec des cours commun aux deux pays et des échanges d’étudiants et de professeurs.

3. Le projet aviron :
Partenariat autour de l’Association Sportive Mantaise et de la promotion de l’aviron.
Participation à la seconde édition du Festival Nautique International de Rabat en 2008.

4. L’embellissement de la ville de Rabat :
Mise à disposition de l’expertise Mantoise en matière d’espaces verts autour des célébrations des 10 ans d’intronisation de sa Majesté le Roi Mohammed VI.

Sans titre2
Exemple d’espace vert de la ville de Rabat


  • Avec le Conseil Réginal de Rabat, Salé, Zémour, Zaer :

Dans le cadre d’une convention signée en juillet 2011 pour trois ans, de nombreux projets ponctuels ont été réalisés tels qu’un festival de Fantasia à Mantes la Jolie, des échanges dans le cadre de foires expositions artisanales...

Pasted Graphic
Fantasia, Juillet 2011

Une reflexion est en cours quant à une participation éventuelle des deux collectivités au Fonds conjoint de soutien à la coopération décentralisée franco-marocaine.


La coopération décentralise de la Ville de Buchelay et de la CAMY (Communauté d’agglomérations de Mantes en Yvelines ) ddede mantes en Yvelines))

L’ADEFRAMS a mis en œuvre les programmes de coopération décentralisée de la Ville de Buchelay dans le cadre d’une convention de partenariat triannuelle, et avec la CAMY dans le cadre d’une convention d’assistance.

  • Avec la Commune de Khémisset (Maroc) : Convention de coopération décentralisée avec la ville de Buchelay en 2006.

Le Programme d’Appui à la Décentralisation (PAD Maroc) :
« Appui au renforcement durable des capacités de maîtrise d’ouvrage de la Ville de Khémisset en matière d’environnement » (voir onglet).