.

LA COOPERATION DECENTRALISEE


La « coopération décentralisée » englobe toutes les relations d'amitié et de partenariat nouées entre les collectivités locales françaises et les collectivités équivalentes d'autres pays. Plus généralement, on y inclut différentes formes d'accompagnement ou échanges d'expériences avec des structures publiques locales étrangères.

En France, toutes les collectivités territoriales peuvent mener à bien des politiques de coopération décentralisée. Celles-ci reposent sur des conventions conclues avec des collectivités étrangères et connaissent un essor important ces dernières années.

Aujourd’hui, une grande partie des activités de l’ADEFRAMS est orientée vers la gestion de programmes de coopération décentralisée et une majorité de ses partenaires financiers sont aujourd’hui des collectivités territoriales françaises.

L’ADEFRAMS s’est ainsi spécialisée dans la mise en œuvre opérationnelle, administrative et financière des programmes de coopérations décentralisées de collectivités territoriales françaises auprès de collectivités marocaines et sénégalaises.

Le rôle de l’ADEFRAMS est ainsi de conseiller et de faciliter la mise en oeuvre et le suivi de partenariats dynamiques entre collectivités françaises, marocaines et sénégalaises.

L’Association participe à la mise en place de partenariats solides et au tissage de liens d’amitiés durables et d’échanges réciproques. Elle recherche l’apport de co-financements extérieurs et mobilise son réseau d’expertise.

Ces principaux partenaires français sont aujourd’hui le Conseil Général des Yvelines, la Ville de Mantes-la-Jolie, la Ville de Buchelay et la Communauté d’Agglomération de Mantes en Yvelines (CAMY).



Pasted Graphic
Signature d’un accord de coopération